Bonjour à toutes et tous,

 

Je suis très touchée de tous les petits mots que vous me laissez en comm' ou via le lien "contactez-l'auteur" ... ça m'a beaucoup émue,

Je vois bien que mes absences entre 2 posts vous paraissent longues, et mêmes inexpliquées, alors j'ai envie de vous parler, même si c'est pas facile ...

Voilà 3 ans que je suis tombée dans la marmite des angoisses et autres attaques de panique, sans explication au départ, et puis en creusant on se rend compte qu'être une maman au foyer c'est peu de reconnaissance, voir pas du tout, et dans le pire des cas les gens vous voient comme 1 feignasse qui ne fiche rien de ses journées...

S'il n'y avait que ça j'en aurais pris mon parti, mais des histoires familiales compliquées, très compliquées, le sort qui s'acharne sur vous, sur vos proches, la maladie d'alzeimer de ma mamie, le décés terrible de mon papa, retrouvé au bout de 6 semaines, assis à table, c'est dur, très dur, essayer de se mettre à son compte, de créer qqchose, se planter, faire de mauvaises rencontres, avoir 4 fois plus de charges que ce que l'on gagne parce qu'on  a voulu être réglo, avoir ses animaux de compagnie qui meurent les uns après les autres, voir ses amies vous tourner le dos à cause d'une personne, une seule, et puis on reprend du début, et on recommence ...

Y'a un moment où le corps et l'esprit ne suivent plus, et où l'on sombre dans une dépression, je parle de la vraie, pas d'une déprime que les mauvais médecins diagnostiquent comme dépression à Pierre, Paul et Jacques, je parle de celle où plus rien ne vous raccroche à la vie, plus rien ne vous passionne, l'envie de se lever vous a quitté, les gens autour de vous ne veulent pas voir, ni être là, les aliments n'ont plus la moindre saveur, vous souriez à table comme un robot, mais à l'intérieur c'est le vide, le néant, la seule chose qui vous retient c'est vos enfants, et encore, certains jours vous avez la sensation que sans vous ils seraient mieux, et là les idées noires s'emparent de votre esprit et ça va mal, vous êtes borderline, ça c'est la vraie dépression .....

Voilà ce que je vis depuis à peu près 1 an, j'ai tout fait pour tenir, je me suis voilée la face, mais régulièrement tout ça me rattrapait, la vie est dure et elle s'acharne parfois un peu trop sur les mêmes personnes ....

cet été a été le pire de toute ma vie, j'ai été seule comme ça n'est même pas permis d'exister, les autres ont leur propre vie, passent leur temps à se plaindre de putains de conneries dérisoires, mais quand on est en réelle dépression c'est justement que ça fait trop longtemps qu'on a arrêté de se plaindre ... on a tout gardé, tout accumulé, on se fait peur soi-même, et pour s'en sortir, il faut être entouré, il faut se battre, et ça aussi ça épuise ...

d'autant que moi je fais le choix de me battre sans médicaments, c'est dur, c'est très dur, mais après 1 appel lancé à mes amies sur Facebook, un gros signal d'alamre, les gens se sont relayés auprès de moi, soit par des coups de fil, soit par des visites, soit juste 1 petit message privé, du réconfort .... et là j'ai retrouvé l'envie de me battre ....

 

Je remercie toutes ces personnes, il y a des jours ou ça va presque parfaitement bien, la fatigue me pèse, et c'est à cause d'elle que tout ce que j'essaye d'entreprendre est 10 fois plus dur que pour 1 personne en "bonne" santé ....

et la derniere fois que j'ai posté une réa j'ai reçu des petits mots d'une gentillesse incroyable, pourtant nous ne sommes que des anonymes, mais chaque petite parole de ce genre m'est bénéfique, ça peut paraître dérisoire, mais la reconnaissance des autres, même pour 1 page de scrap, ben ça vous valorise en tant qu'être humain, et plus juste femme au foyer (qui ne fout rien), c'est important, j'essaye de m'y remettre, là je viens de faire 1 page pour des jeunes mariès, je ne peux pas la poster mais je pense qu'elle vous aurait plu ;-)

enfin bref, je voulais que vous sachiez quand même que  vos petits mots, quand je vous dis qu'ils me vont droit au coeur, ben c'est pas des paroles en l'air, loin de là .... ce sont plein de petites bouffées d'oxygène, c'est du réconfort, c'est que du bon quoi !

alors juste du plus profond du coeur : MERCI à vous pour ça <3<3<3

céline